Ce qui compte ici et maintenant c’est ma sécurité intérieure.

Ce qui compte ici et maintenant c’est ma sécurité intérieure.

Hier j’ai eu rendez-vous avec ma neurospsychologue qui a mis en lumière quelque chose d’hyper-intéressant à mon sujet, dans toutes mes relations, il y a la négation de moi-même. Je n’existais pas dans mes relations.

Je n’existe pas pour moi. J’étais tellement dans une mendicité affective que je m’oubliais à chaque fois. J’acceptais des choses que personne ne doit accepter. Tout n’est pas encore clair dans ma tête, je dois encore comprendre et mettre en lumière qu’est-ce qui m’a plu chez mes ex.

Je sais simplement que j’ai besoin d’être seule actuellement, de construire ma sécurité intérieure (en d’autres termes ma confiance à en moi, m’aimer) pour ne plus être déstabilisée et surtout pour contribuer à avoir des relations saines mais en fait et surtout pour moi car je mérite de m’aimer et de prendre soin de moi.

Je dois vous avouer que je me retrouve seule dans mon quotidien mais franchement… quel pied ! Avoir son cocon, s’occuper de son foyer, décider de quoi manger, quel kiffe totalement et quelle joie ! Quel bonheur d’être seule, SEULE!

Moi qui était impatiente de construire et redoutait d’être seule il y a un mois mais quel bonheur ! J’apprends à me connaître, à m’aimer, à savoir qui je suis et ce que je veux. Cuisiner, chanter, traîner au lit, regarder des séries et films, bref kiffer la vie. Bon dimanche !

PS : Mes musiques du moment qui me donnent le sourire. Si vous en avez d’autres n’hésitez pas ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce n’est pas être vantarde que de reconnaître sa valeur, ça signifie s’aimer.

Ce n’est pas être vantarde que de reconnaître sa valeur, ça signifie s’aimer.

me

Je n’ai pas été programmée pour aimer avec le vécu familial que j’ai. Et pourtant, paradoxalement, j’y crois. Il n’y a pourtant aucune raison valable que j’y crois, surtout que ma copine m’a déclaré qu’elle n’avait plus l’excitation de me voir, que j’étais une habitude à deux mois de relation.

J’y crois car, pour la première fois de ma vie, je ne suis pas partie. Je ne suis pas partie après qu’elle m’est touchée alors qu’elle était bourrée (on va dire que dans son environnement, c’est normal de pouvoir toucher sa meuf quand on veut), je ne suis pas partie quand elle m’a dit “ta gueule” pour rigoler (alors que mon père m’a fait la misère les jours précédents cet incident).

Je ne suis pas partie quand j’ai subi une soirée avec son ex-plan-cul, quand elle m’a dit des horreurs après que je lui ai dit que je ne supportais pas qu’elles se côtoient. Elle s’est excusée à chaque fois n’est-ce pas…

yeah

J’ai même accepté qu’elle reparle à son ex-plan-cul. Cette histoire doit vous sembler bien glauque vu de l’extérieur mais n’oubliez pas que je fais un travail avec une neurospy pour arrêter de me mettre en colère et gueuler comme un putois. J’ai accepté pour la première fois de ma vie, quelqu’un comme il était.

Avant tout m’aurait poussé à partir, je ne suis pas partie car je l’ai toujours senti. Elle fait des erreurs comme tout être humain mais je sens qu’il n’y a aucun mal en elle. Mais je partirai. Je partirai si je sens que je suis toujours une habitude pour elle, je partirai si je sens qu’elle continue à être distante, à ne plus me prioriser dans sa vie, à ne plus se soucier de moi, à ne plus faire attention à moi, à continuer à être méprisante.

my road

J’ai énormément évolué grâce à elle sur l’acceptation de l’autre et la question du pilier et l’angoisse mais je sais également ce que je veux. Peu de personnes de mon âge font un travail pour évoluer de la bonne manière, peu de personnes sont à l’écoute, attentionnée comme moi. Peu de personnes savent reconnaître leurs torts, mettre de la distance et comprendre le point de vue de l’autre. Peu de personnes sont cash même si très complexe.

Je suis une Putain de Meuf et je mérite d’être célébrée, d’être aimée, d’être choyée. Je veux aussi célébrer, choyer quelqu’un. Mais je ne suis pas pour l’amour à sens unique. Je veux le Grand Amour, je ne veux pas le petit machin pour se sentir moins seule. Je veux une relation où on se dira que je suis compliquée, prise de tête mais qu’une meuf comme moi, c’est Unique, qu’une meuf comme moi c’est une Reine et qu’on ne se voit pas sa vie sans moi.

Je veux évoluer avec quelqu’un, avoir une partenaire de vie, je veux pouvoir raconter ma journée à quelqu’un, je veux pouvoir aimer, rire, faire l’amour, embrasser quelqu’un. J’ai jamais été dans la demi-mesure, j’ai jamais voulu demi-vivre.

venise

L’Amour est une affaire trop importante et trop merveilleuse pour se contenter du “peu” alors qu’on mérite le Merveilleux. Elle n’éteindra pas la Lumière que j’ai en moi, je partirai avant. Car je suis une Putain de Meuf qui mérite une Putain de Vie Extraordinaire.

Ce texte c’est le mien mais ça pourrait être aussi le tien ou le sien. N’acceptée jamais d’être réduite, n’acceptée jamais le peu car vous méritez le Grand et le Sublime. Toutes les choses importantes méritent qu’on se batte pour elles mais si on ne se bat pas pour vous et bien c’est à vous de connaître et savoir votre valeur.

Je me bats pour l’Instant pour elle, moi et nous mais s’il n’y a pas d’évolution, je partirai avec la fierté d’avoir réussi à surpasser de mon côté une grosse crise de couple et de m’être battue jusqu’à bout. Je suis une putain de belle tempête qui se transforme en oiseau. Belle soirée !

Rendez-vous sur Hellocoton !
We need people even if we don’t.

We need people even if we don’t.

friends

Qu’on l’accepte ou non, qu’on le veuille ou non, nous sommes tous des êtres sociaux. Nous trouvons de la satisfaction à retrouver des amis pour boire un verre, parler à notre chérie bref être entourée de personnes qui ne sont pas comme nous mais qui appartiennent à notre meute.

Si vous regardez la série 13 reasons why, Hannah décrit comment peu à peu, elle a plongé dans la solitude. Et c’est vrai que lorsqu’on se sent “lonely”, on recherche dans chaque petite chose, une bulle d’air, de partage avec autrui.

Avant de faire ma TS, vous étiez ma bulle d’air. Mais comme je l’ai écrit au début de mon article, tout être humain a besoin de contact physique, n’avoir que des contacts virtuels ne suffit pas.

liberty

On a besoin du soutien des gens, quelque part de leur approbation, de guides qui nous maintiendront dans le bon chemin. Bien sûr, on construit notre propre chemin mais qu’on le veuille ou non, nous avons besoin de personnes à nos côtés.

La sociabilité revêt plusieurs formes. Certains puisent leurs ressources dans leur famille, d’autres leur petite amie, d’autres dans leurs amies. Evidemment tout est variable. Personnellement, je la revêts dans mes amies.

Et ma meilleure amie. Elle et moi avons une espèce de dispute. Je lui fais part de ma crainte d’être laissée tomber le jour où elle sera en couple. C’est déjà arrivé. Après, nous nous connaissions pas depuis longtemps et nous n’étiez pas aussi proches.

friendship

Immédiatement, les gens pensent à de la jalousie. Les gens ne pensent pas que chaque personne qui rentre dans ma vie et qui m’importe, est unique à mes yeux. Et je ne pense pas que se soit mettre la pression à quelqu’un que de demander d’une personne de participer un minimum à sa vie quand elle est en couple.

Pour moi c’est normal. En fait même si les actes sont primordiaux, les paroles sont importantes pour moi. Vous ne pouvez pas prendre soin de quelqu’un, être en couple avec quelqu’un si vous ne lui dîtes pas que vous l’aimez. Bien sûr, si vous l’aimez. “Je t’aime” n’est pas un mot que je prononce tous les temps et à n’importe qui.

Tout comme “je te considère comme ma meilleure amie” n’est pas une parole que j’attribue à tout le monde. Et être meilleure amie n’est pas un engagement à vie, ça signifie simplement “tu es très importante pour moi, je ne te promets pas d’être parfaite mais d’être à tes côtés pour que tu poursuives ton chemin de la meilleure manière qu’il soit”.

power of love

Je crois que les gens ont peur de s’engager de façon générale. C’est aussi une manière de se protéger et c’est totalement humain. Mais devinez quoi ? La vie n’est faite que d’engagements : quand vous signez pour un contrat, pour un appart’, quand vous entamez une relation avec quelqu’un, même quand vous prenez un verre avec quelqu’un, quand une pote devient une amie, quand vous aidez quelqu’un, quand vous achetez des yaourts (si si ! même si je vous vois sourire) : tout est une forme d’engagement.

Je n’ai aucune peur de m’engager, j’ai peur d’être abandonnée. Et j’ai une propension énorme à partir pour me protéger. Hannah Baker se sentait lonely même si c’est un peu mon cas actuellement, je sais que ce n’est pas vrai. Et je sais surtout que tout arrive pour une bonne raison.

couple

Si ma meilleure amie et moi sommes destinées à nous éloigner, ça m’apprendra que je dois arrêter avec ces conneries (l’émotion parle, s’cusez) de “meilleure amie”, apprendre à connaître plus les gens, trouver dans chaque amie des guides et surtout ne pas avoir peur d’être mon propre guide.

Si je ne suis pas en couple actuellement (cf. mon précédent article), c’est pour que je puisse prendre soin de moi maintenant et pour en apprendre plus sur ma personne et suivre le bon chemin jusqu’à ce que je sois prête à avoir une relation épanouie.

Hannah Baker (ne me spoilez pas la série, je n’ai pas tout visionner s’il vous plaît), et on ne peut pas lui en vouloir, ne savait pas qu’elle devait garder foi en l’avenir et voir les petits positifs de l’instant présent et qu’au bon moment, elle allait en trouver des gens, c’est certain.

Rendez-vous sur Hellocoton !