Ces pensées.

Ces pensées.

Ces pensées là ne sont pas obsédantes mais elles se ramènent à moi. Elles sont là, prêtes à ce que je relâche mon attention pour venir. Je veux vivre, je veux de la joie et du bonheur alors pourquoi mon cerveau me trahit-il ainsi ?

Je ne comprends décemment pas pourquoi. Pourquoi elles sont là. Quel est leur but et qu’est-ce que ça va m’apporter ? Je veux sortir d’ici, reprendre mon permis, changer de métier, retrouver ma routine mais pas ces pensées.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pourquoi j’aime les Tuche.

Pourquoi j’aime les Tuche.

Au début, je ne voulais pas voir les films car je pensais que ça allait être un film sur des bœufs en puissance. (Très peu pour moi). Et j’ai eu envie de découvrir cette comédie car elle était qualifiée de culte.

J’aime aussi beaucoup Isabelle Nanty et Jean-Paul Rouve, respectivement Madame Tuche et Monsieur Tuche. Les films sont très fins et Rouve arrive subtilement à retranscrire de la profondeur à son personnage.

C’est d’ailleurs la force de tous les films. On ne suit pas une famille de gros beaufs, on suit une famille pas très cultivée mais qui très bon cœur. On passe un bon moment avec les Tuche et on regrette un peu de ne pas avoir une famille unie comme la leur. Avez-vous déjà vu les films et qu’en pensez-vous ? Bon week-end 😊.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tout a un sens.

Tout a un sens.

Tout ceci doit forcément avoir un sens. Maintenant mes angoisses sont décuplées mais bonne nouvelle les envies suicidaires sont à presque néant.

Hier il s’est passé deux trucs. L’homme de ménage a foutu de l’eau partout dans la salle de bain sans la nettoyer et je me suis faite aborder par un homme très dangereux.

J’ai donné l’alerte et la consigne est de ne pas sortir seule. J’ai songé à changer d’HP car je n’ai pas besoin de ce stress en plus.

Avoir des gens qui viennent me voir me manquent. Une vie sociale bien remplie me manque. Tout ceci a un sens et j’espère que je le trouverai bientôt.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Je suis angoissée.

Je suis angoissée.

Les angoisses sont toujours là. J’ai eu peur de rechuter et finalement non. La psychiatre a augmenté le tercian.

Je me sens en décalage. J’ai envie d’enfin tourner cette page et de sortir. Mais je suis vite submergée. Une information trop intellectuelle et mon mental ne suit plus.

La psychiatre veut me faire passer des tests et j’espère qu’ils m’aideront à y voir plus clair. Tests de QI et de personnalité.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Un bel endroit à vivre.

Un bel endroit à vivre.

J’ai une personne avec qui je parle qui était en permission ce week-end et qui m’a dit qu’elle aimait bien être ici. Qu’elle se sentait bien.

Sans porter de jugement sur ses paroles, je sais que le jour où je dirai ça, il faudra s’inquiéter. Car non, ce n’est pas un bel endroit où vivre.

Il y a une dame qui me fait peur, qui est neurasténique et qui fait le tour du service toute la journée. Il y a cette jeune adulte qui dort toute la journée car elle a plein de médicaments pour sa schizophrénie.

Donc non, ce n’est pas un bel endroit pour vivre. C’est sécurisant mais le but est de guérir pour reprendre sa vie.

Je ne suis pour l’instant pas capable de reprendre ma vie seule mais j’en suis quand même impatiente. Changer de métier, réessayer le permis… la vie m’attend! Bonne journée.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Comment se faire concrètement des amis ?

Comment se faire concrètement des amis ?

Je n’ai pas d’amis où j’habite. Des potes que je vois de temps en temps mais pas des amis que je verrai souvent.

Et c’est ça qui me manque. Je suis sûre que si j’avais eu un entourage solide, je n’aurais pas replongé.

J’aimerai effectivement être entourée, ça fait beaucoup et ça manque. Je ne m’en rendais pas compte avant.

Mais je n’ai ni famille ni amies proches géographiquement. J’avais bien commencé le pound mais concrètement comment se faire des amis ? Des vrais amis proches?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Humeur du jour.

Humeur du jour.

Je ne suis plus la même qu’il y a deux ans. Je ne suis plus cette fille qui veut se faire du mal.

Les pensées sont là et j’accepte de ne pas les accepter. Elles matérialisent années de violence et de maltraitance qu’a subi mon corps.

La vie est belle et jamais plus je ne me laisserai tomber. Le chemin sera encore long. Peut-être même qu’il sera celui de toute une vie.

Mais le bonheur n’attend pas. Et je suis reconnaissante des personnes que la vie met sur mon chemin.

De R. Toujours présente. De mes collègues, des jeunes, d’autres patients avec qui je me lie. De la pote à ma mère et ma mère. Merci l’Univers. Merci pour ta beauté.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ca vous change.

Ca vous change.

Je ne sais pas comment réagissent les autres mais les médicaments m’ont toujours changé. Je suis moins hypersensible, moins empathique.

Je suis plus dans le détachement. Je ne vais plus aussi souvent dans le fond des choses. Je suis une autre personne.

On vous dira que non mais je le sens en moi. J’aimerai vous dire que je ne vais plus prendre de médicaments mais ce qu’il s’est passé est suffisamment grave pour ne plus arrêter comme ça un traitement.

Je fais partie des statistiques. La question est de savoir maintenant si je vais rester comme ça ou si je vais redevenir moi malgré les médicaments. Bonne soirée.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Et si j’osais croire en moi ?*

Et si j’osais croire en moi ?*

*pardon Emeline pour l’emprunt.

Je fourmille de mille et une idées de métiers. Bon ok, 3. Je m’imagine bien vendeuse. Tenir ma boutique.

Depuis 3 ans j’ai une idée de boutique. Un concept. J’ai toujours été rebutée par le commerce et à mon sens, le côté mensonger de ce métier. Vendre de la merde aux gens.

Et si je me permettais de croire en moi ? Et si j’allais malgré tout dans le commerce et que je faisais les choses à ma façon?

Ma rechute me vaut de voir les choses autrement et si je me permettrais malgré tout de ne pas être limitée? Et si je faisais un mi-temps ? Et si je m’autorisais à croire en mon plein-potentiel ?

Je ne sais pas si c’est la super lune de ce soir mais je suis bien. Aujourd’hui. Sereine. Apaisée. Et confiante. Bonne journée.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Cet endroit.

Cet endroit.

Un pote est parti, attaché sur un brancard. C’est ma faute car par angoisses j’ai dit à une soignante ce qu’il m’avait dit.

Je n’ai pas le droit à grand chose si ce n’est respirer. Pas de sorties seule et pas d’objets. Il ne faut pas rester dans cet endroit longtemps. C’est un mouroir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !