Cauchemars.

Cauchemars.

Je fais des rêves. Enfin des cauchemars. J’ai des enfants et je les torture psychologiquement. Et le pire c’est que j’éprouve un plaisir. Du genre “quelqu’un paye pour ce que j’ai subi”.

Je trouve ça dégueulasse. A 27 ans rêver de ça mais ça va. Les enfants c’est des bijoux et le but n’a jamais été de se venger enfin… pas sur des innocents.

J’ai fait chier mon père. J’ai mis son disque de Johnny derrière le meuble, je déchirais ses papiers de tiercé. C’était rien au final. Et ce connard déchirait mes habits. Au final, ça m’a fait plus de mal que de bien.

Ce qui m’a fait plaisir, c’est que sa chouchoute ma sœur E, ne lui donnait aucune nouvelle, pendant 5 ans. Cheeeeh. Cheeeeeh.

Mais la vie m’a appris que le Mal triomphe aussi. Parce que mon père est toujours lui-même. Il n’a rien eu. Et RIEN ne surpasse la torture psychologique que j’ai subi toutes ses années.

2 réflexions sur “Cauchemars.

  1. Le fait que tu en rêves ne veut pas dire que ton esprit cherche la vengeance. Les rêves permettent aussi de faire ressortir (de manière acceptable pour le conscient) les angoisses, les désirs, et les pulsions de l’inconscient. En gros, ça veut juste dire que ton esprit avait besoin de se décharger de ça et qu’il était sans doute plus acceptable de te mettre dans la peau du parent abusif que dans celui de l’enfant abusé. Ça ne veut en aucun cas dire que tu feras subir ça à tes enfants, ça veut juste dire que ton esprit avait besoin de “se défouler”, de s’exprimer. Je trouve ça au contraire très sain ! même si ça peut faire mal au début…

Laisser un commentaire