12/02/2020

12/02/2020

Moi je voulais vous dire que je vais relativement bien. Que la décision de mon père de me renier est très bien. Que j’ai supprimé tout contact avec ma famille sauf ma mère.

Que ladite génitrice m’a parlé d’une de mes petites soeurs que j’avais aidé et Madame n’y arrive pas à l’école. Comme je l’avais prédit depuis le début, il fallait qu’elle fasse un CAP.

Mais bon le sacro-saint bac qui ne sert à rien si vous ne souhaitez pas faire des études supérieures. Bande de débiles dans cette famille. Rien que d’y penser, ça m’énerve.

Si le boulot de téléconseillère est relativement. Globalement les gens sont compréhensifs. Mais il y a un ramassis de connards.

Je pense notamment à un directeur d’agence qui s’est permis de me prendre de haut, de me dire qu’il allait envoyé un email parce qu’il ne comprenait pas que je lui demande de s’authentifier. Il s’est permis de me hurler son numéro de téléphone tel un dératé. Connard. Enculé.

Je ne sais pas comment j’ai fait pour garder mon sang-froid devant une telle merde humaine. Il y a aussi les clients qui ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas envoyer d’emails, pourquoi il faut tant de justificatifs. Ceux qui s’énervent et s’excusent.

Il y a les perles comme cette jeune femme qui me dit que je suis un amour, que j’ai une voix charmante. Il y a cette femme d’une très grande humanité, qui vient de perdre son mari et qui n’hésite pas à me dire de prendre mon temps pour répondre à sa demande. A cet instant précis j’aime mon métier. Et toi ça va ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire