Janvier. Le 24.

Janvier. Le 24.

Je ne sais pas trop si c’est parce que maintenant que j’ai une vie un peu près stable, je ne sais pas si c’est une période mais je n’ai plus envie d’écrire.

Ça fait déjà six mois peut-être un an que je n’ai pas écrit. Je n’ai pourtant pas plus d’amis, j’ai toujours des sautes d’humeur mais ça va.

J’ai fait une rencontre improbable, formidable. Elle n’est en rien comme mes autres relations mais ça se passe bien. Et pour une fois dans ma vie, je n’attends pas qu’elle comble mes failles. Je me sens forte avec elle.

J’ai signé mon CDI, j’attends la fin de la période d’essai pour acheter une voiture et déménager enfin à Strasbourg. Je suis loin de ma famille et je vais très bien.

Ma sœur est revenue d’Angleterre, celle avec qui j’ai plein de rivalités mais j’essaye de ne pas trop y penser. Elle me donne le sentiment ne pas être à ma place, de ne pas être légitime. D’être une merde. Alors que pourtant je suis une putain de meuf (et toi aussi !).

Je croise les doigts, on est bientôt fin janvier et je ne suis pas à l’hôpital ! Je redoute particulièrement cette période. Mais ça va. Le reste on verra ! Si vous voulez mon facebook, envoyez-moi un email ! Je ne ferme pas le blog mais il est mort, on va pas se mentir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire