Le jeu.

Le jeu.

Je ne sais pas si le traitement fait effet ou pas mais je ne suis plus aussi précipitée en amour. Je me protège. Je joue un jeu. Quitte-moi je m’en fous. Vois tes putes, je te quitte. Enfin se sont des exemples. Je vanne beaucoup. Je m’empêche de dire des choses niaises. De devenir niaise et gluante. Et je sais que ça ne paraît pas idéal mais en fait ça me fait du bien. Je ne suis plus dans les extrêmes enfin pas trop. Et je me mets des barrières, je me protège et c’est ce dont j’ai besoin. Parce que je comprends qu’il ne faut pas tout donner, qu’il faut être dans la mesure. Qu’il faut se laisser le temps et que chaque chose doit arriver à sa manière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire