Lonely.

Lonely.

Je me sens seule. Je n’ai plus personne à qui parler, à qui partager ma journée. Même si c’est elle qui parlait le plus. Je n’ai jamais été très bavarde de toute manière.

Alors je teste depuis hier OnVaSortir pour avoir du lien social et pour l’instant je ne me pose pas trop de question, je vais à des sorties et je profite.

C’est peut-être égoïste mais j’ai pour projet d’avoir un chien. Je dois dire que j’hésite parfois avec un chat mais le chien m’offrira une compagnie dont j’ai besoin.

Des questions se posent. J’ai peur de mal faire, j’ai peur d’être lassée. J’ai peur d’être maltraitante sans m’en rendre compte. J’ai peur de devoir m’en séparer par manque d’argent.

Et puis il y a l’autre côté de moi qui veut foncer. Qui se dit qu’elle en a besoin. C’est l’occasion d’être épanouie autrement.

Je n’ai pas envie pour l’instant d’être sur des sites. J’ai besoin de réel et de concret.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions sur “Lonely.

  1. Le chien t’aidera peut-être à te contrôler. Il y a quelques années, quand j’entrais dans des colères noires, je claquais des portes, plusieurs fois, je jetais des choses au mur, mais mon chien j’aurai jamais pu lui faire de mal. En fait, une fois, il est venu à côté de moi lors d’un de ces épisodes, et j’avais juste envie de le serrer contre moi (chose que normalement un chien déteste, même si cela ne fait pas longtemps que je le sais).

    Après, il y a effectivement un coût financier, croit pas qu’un chien ça mange n’importe quelles croquettes. Et peu importe l’âge il peut te faire des bêtises (mettre le souk quand t’es pas là par exemple). Si jamais un jour tu le détaches pour le promener, il peut se faire la malle. Et surtout, j’ai l’impression que les chiens – si tu ne les emmènes pas au dressage – ils vont avoir beaucoup de mal à écouter. Sans oublier qu’il faut le sortir 2 à 3 fois par jour minimum, même sous la pluie.

Laisser un commentaire