Call me a looser.

Call me a looser.

Je ne suis pas fière de vous annoncer la suite mais j’en suis soulagée. J’ai annulé pour l’entretien pour le poste de vendeuse. Ca faisait deux jours que j’angoissais comme pas possible…

J’ai essayé de me raisonner, de remonter à la source même de cette angoisse et la seule explication qu’il me vient c’est que je ne voulais pas faire ça. Que vendre ce n’est pas mon truc.

Ou peut-être que c’est tout simplement mon psychisme instable comme d’habitude ! Je n’en sais rien mais c’est fait. Et le principal c’est que je me sente mieux… je crois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réflexions sur “Call me a looser.

  1. La vente c’est un caractère et un état d’esprit, pas donné à tous.
    Sortir de sa zone de confort, oui. Se risquer dans un job qui ne nous ressemble absolument pas, non.
    Il faut savoir poser ses limites
    Bises

  2. Je serai incapable de faire de la vente. Les gens relou/impoli/irrespectueux me rende dingue. Donc je crois que j’aurai trucidé quelqu’un au bout d’une journée. (Par contre j’ai plus facile avec les vieux XD) Trouver un travail qui plait c’est comme les melons: soit t’as du pot et c’est le 1er sinon tu peux en tatouiller 100 pour espérer en avoir un bon!

  3. Le commerce n’est effectivement pas un exercice facile, je crois que je serais très mauvaise dans cet exercice ! Passer des entretiens d’embauche est loin d’être facile non plus, à l’époque, j’avais même pris des cours de coaching pour savoir bien me présenter et bien communiquer aux recruteurs, ça m’avait beaucoup apporté (j’ai tout décroché par la suite et même plus trop peur) !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

  4. La vente ce n’est pas donné à tous ! Il faut être capable déjà de vendre le produit, ensuite de supporter les clients relous/odieux/etc et il y a aussi la logistique du magasin derrière… on pense que c’est un “petit job” mais mon dieu que c’est pénible ! Qui peut te reprocher d’avoir voulu y échapper ?

Laisser un commentaire