“Transformer la boue en or.”

“Transformer la boue en or.”

Je n’ai jamais su comment faire de mes années de maltraitance et maintenant de ma maladie, quelque chose de positif. Il y avait bien sûr être éducatrice mais comme dit ma psy, c’était motivé par le fait que je ne voulais pas ressembler à mon père.

Moi je crois surtout que je jouais le rôle que j’avais dans ma famille. La première chose qui me vient à l’esprit pour transformer toute cette boue en or, c’est de me mettre au service des autres.

Il s’est dégagé un métier parmi ceux dont on a parlé… secrétaire médicale ! Et c’est inlassablement la même chose, vais-je réussir à supporter le public ? Ne vais-je pas m’énerver ? Ne vais-je pas faire une rechute ?

Pour moi il est inconcevable de travailler à mi-temps! Se serait un bon compromis mais soyons réalistes, on ne peut pas vivre avec un mi-temps !!! Et puis c’est dérangeant, les professionnels que j’ai autour de moi ne disent pas la même chose.

Certains pensent que ma maladie est passagère et que je vais me stabiliser, d’autres pensent au contraire qu’il faut tabler sur du long terme. Et moi comme d’habitude je ne sais pas ce que je ressens !

Sur le plan des émotions c’est un chouilla plus stable mais parfois j’ai encore envie de me scarifier. Donc ce n’est pas la stabilité rêvée mais bon avec tout ça, je ne sais pas si un jour je serai de nouveau stable ! Ca fait plus d’un an que je vis avec ses pensées.

Je pense qu’en définitif il faut que je prenne soin de moi MAIS le principal problème est que je ne sais pas où se situent mes capacités. Ce que je suis capable de supporter ou non, ce que je suis capable de prendre sur moi ou non. On en revient toujours l’éternelle question : qui je suis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions sur ““Transformer la boue en or.”

  1. Si on ne te propose que des mi temps, la solution est d’en faire deux. Moi un mi temps me convient très bien (là je suis en 3/4 parce que force majeure mais… rendez-moi mes 19h semaine, please) mais je comprends très bien que niveau sous c’est pas ça XD Surtout dans le médical XD

    Le truc c’est de vraiment savoir rester calme car le service aux personnes met parfois les nerfs à rude épreuves, je sais de quoi je parle! (les gens sont souvent persuadés qu’ils sont seul au monde, ben non caca j’ai pas que toi sur ma journée!)

  2. Bonjour, je lis tes articles depuis quelques temps…j’ose t’écrire parce que j’ai vécu cela aussi : que faire comme métier ? ça m’a pris du temps pour trouver. En fait un jour, j’ai arrêté de me prendre la tête, je me suis dit que je prendrais le 1er boulot et puis on verra ! Depuis je suis aide à domicile.
    Si tu veux aider les autres, tu peux aussi faire un peu de bénévolat, avoir un boulot alimentaire à côté.
    Tu peux aussi utiliser ta formation d’éducateur pour être dans une association mais du côté administratif.

    Je crois que tu te mets trop la pression pour savoir quoi faire de ta vie, laisse les choses venir…on ne sait jamais.

Laisser un commentaire