Ces liens.

Ces liens.

Hier j’étais dans un bar à vins avec un pote et j’ai vu ce qui semblaient être deux mères de famille avec leurs filles. Et j’ai trouvé ça tellement génial ! Je me rends compte que mes parents m’ont façonné comme étant une nana hyper-conventionnelle.

Je n’ai pas pu tisser des liens d’amitié durable qui me permettent de faire des sorties, je ne fais moi-même pas de grandes sorties. Les seules sorties qui nous faisions avec mes parents c’est d’aller au Quick. Et on a fini par arrêter.

Je ne connais pas les sorties en vacances, les vacances elles-mêmes et les restaurants. Les week-ends improvisés ou non, les ballades le dimanche, les repas entre amis.

Je pense que vous ne vous rendez pas compte à quel point c’est difficile de faire quelque chose quand on ne nous l’a jamais appris. Je rajouterai qu’il est aussi difficile d’avoir de l’ambition quand on a connu que les HLM.

On ne se sent pas légitime à avoir autre chose. Moi-même je me mets des barrières, je n’ai pas postulé à des licences pro parce que dans le fond je ne crois pas mériter ma place alors que si ! C’est stupide. Mais il y a une peur mélangée à une appréhension de ne pas faire comme papa-maman.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions sur “Ces liens.

  1. J’avoue encore une fois ne pas comprendre ton problème. Pour moi, tu te crées sans cesse plus d’excuses pour ne pas être dans l’action. Dire qu’on est incapable de faire quelque chose parce que personne ne nous l’a appris, c’est terriblement triste. Ça sous-entend que l’homme n’a pas la curiosité d’apprendre de lui-même, de s’intéresser par lui-même. Ca voudrait dire que Thomas Pesquet avait besoin d’avoir ses deux parents astronautes pour daigner devenir un bon astronaute lui-même ? Ca tient pas debout. Ne mets pas tout sur le dis de ton environment extérieur. Les réponses ne sont pas à l’extérieur de toi mais à l’intérieur de toi.

  2. C’est bizarre cette peur de ne pas faire comme papa-maman. Je pense justement qu’on devrait faire mieux qu’eux. Surtout aujourd’hui, où les possibilités sont démultipliées grâce à internet.

    Avec mes parents on allait souvent au resto, en vacances aussi, et pourtant c’est pas le genre de trucs dont je me souviens aujourd’hui. On faisait aussi des dîners avec leurs amis. Et malgré tout cela, j’ai beaucoup de mal à lier des amitiés durables. J’ai qu’une seule amie, qui vit à 400km de chez moi, et c’est tout. Même pas de potes. Après, c’est aussi ma personnalité qui fait que je me lie pas facilement. Personnalité en partie façonnée par mes géniteurs. Et vu ce que tu as vécu dans ta famille, tu as un trauma et c’est pour ça – je pense – que tu as du mal à nouer des amitiés, voire même avancer dans la vie.

    Si ça peut t’aider, il y a les chaînes youtube “Psy2Go” et “Bright Side” (mais surtout Psy2Go), qui peuvent t’aider à mettre des mots précis sur les maltraitances que tu as vécues et leur impact sur ta vie actuelle. Cela te permettra éventuellement d’améliorer certains points, quitte à faire des recherches par toi-même à côté.

Laisser un commentaire