Alors ta vie ?

Alors ta vie ?

Je suis supposée réfléchir à ma maladie, la questionner, poser les choses, me stabiliser… Alors j’essaye de faire ça mais je ne peux pas m’empêcher de penser à mon avenir.

J’ai postulé à une formation en logistique mais j’ai réfléchi et rien que d’y penser mon corps battait à 100 à l’heure. Je ne supporterai pas la pression du métier, gérer les imprévus, le stress…

Je pense encore et toujours à secrétaire mais j’ai deux versions, on me dit qu’il y a du boulot et on me dit qu’il n’y en a pas ! Que faire ?

La vérité c’est que je pense, je n’ai pas assez d’idées de métiers et pourtant ce n’est pas faute de faire des recherches ! On me dit également que le bilan de compétences va juste me donner mes points forts et mes points faibles et c’est tout.

Je sais déjà quels sont mes points forts, l’écriture et l’écoute. Mais en fait le plus frustrant dans tout ça c’est de ne jamais avoir de réponses claires. Super j’ai appris au cours de ses deux dernières années que je ne pouvais pas travailler avec du public!

Sauf qu’on travaille toujours avec des gens donc à partir de là, je fais quoi ?! Tout est compliqué chez moi : la vie de famille, la vie amoureuse, le permis, trouver un travail.

Chez la plupart des gens tout coule de source mais pas chez moi ! Je sais que tout à une fin mais j’aimerai que se soit avant mes 30 ans. Que je reprenne une formation en septembre ou que j’ai un travail adapté. Ne pas crever la dalle avec le rsa.

Vous savez que je me pose quand même la question de savoir si je dois aller en ESAT ou non ! Quelle victoire pour une ex-éducatrice ! La balance penche plutôt vers non.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire