Mon hospit’, mon avis et plus encore.

Mon hospit’, mon avis et plus encore.

Ca fait actuellement 7 semaines que je suis hospitalisée et franchement je dois vous avouer que je ne comprends pas le but de cette hospitalisation. La semaine dernière, comme évoqué précédemment, j’ai eu des envies fortes de scarification.

J’ai toujours mes pensées, elles sont moins fortes. Je suis souvent énervée, les gens me saoûlent très vite. L’avantage c’est que l’année dernière, j’étais sous tercian et donc j’étais endormie.

Là, j’ai l’impression d’être une personne totalement différente, d’être mon père. Je ne me souviens pas qu’en 2017, année où je n’avais pas de traitement, j’avais autant d’agressivité en moi.

Vous ai-je dit que je vais me mettre à la boxe ? J’en ai besoin pour évacuer tout ça. Mais je sais depuis longtemps et ça aucun psy ne l’a découvert que je suis une grande anxieuse.

Je dois dire que depuis que je prends du séresta 25mg par jour, mon anxiété est revenue mais je n’ai pas envie de le dire car je n’ai pas envie qu’on me réaugmente mon médicament.

D’autant plus que le séresta est addictif contrairement au tercian. Alors moins j’en ai, mieux c’est. J’en ai carrément marre de prendre toutes ses merdes (ah oui et je suis devenue très vulgaire).

Vous ai-je dit que j’allais à l’hôpital de jour ? Ca consiste à faire des activités type jeux de société, atelier écriture, théâtre, ballade etc… Je trouve ça d’un inutile. Je comprends tellement pas le but. On me dit que ça sert pour la confiance en soi, la sociabilisation et moi trois mois se sera bon pour me stabiliser.

Mais honnêtement, si ma conseillère Pôle Emploi accepte que je fasse mon bilan de compétences c’est tchao. Et puis on vient à 9h30, les activités débutent à 10h40 et l’après-midi, on finit de manger à 12h50 et on reprend les activités à 14h30 WTF? Pour moi c’est juste de l’occupationnel et je n’en vois pas l’intérêt.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions sur “Mon hospit’, mon avis et plus encore.

Laisser un commentaire