Et ta vie ?

Et ta vie ?

J’éprouve le besoin de vous écrire. Aujourd’hui avec l’hôpital de jour, on est allé se promener. Et j’ai été déjà en ballade là-bas quand j’étais monitrice-éducatrice.

Et forcément ça m’a fait quelque chose. Je suis triste. Je suis triste d’être de l’autre côté. Rien ne décrira tout ce que j’ai vécu durant mon enfance et mon adolescence. RIEN. Et pourtant j’ai tenu 23 ans.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est floqers.jpg.

Et quelque part je m’en veux. C’est comme si j’avais pris tous les mauvais chemins. C’est comme si j’avais tout raté. Et je ne ressens rien. Mais je déteste ma situation. J’ai envie de pleurer. Il faut penser à se soigner mais pourquoi ?

Pourquoi il y a fallu qu’il y a 3 ans de ça je bascule? Pourquoi n’ai-je pas eu le droit à avoir eu un chemin linéaire ? Vais-je devenir une de ses personnes qui va passer sa vie à l’hôpital psychiatrique ? Et si je n’étais jamais insérée dans la société ? Je n’aime pas ma vie et je ne veux pas de cette vie qui semble m’attendre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions sur “Et ta vie ?

  1. Je me fais parfois la même réflexion : pourquoi j’ai fait ces mauvais choix, pourquoi je n’ai personne pour me soutenir (voire au contraire, pourquoi on m’enfonce). Je pense que tu es au fond du fond, maintenant tu ne peux que remonter. Cela va prendre du temps, c’est normal, mais tu vas y arriver, et peut-être même que tu vas enfin y voir plus clair dans ton avenir. Laisse-toi le temps, par exemple cette année 2019, et accepte l’aide qu’on te propose. Le temps que tu prends maintenant c’est du temps que tu n’auras pas à utiliser plus tard.

Laisser un commentaire