Le dessin.

Le dessin.

Je me suis scarifiée sur les bras. J’étais précise, j’ai détaché la lame du rasoir et j’ai coupé. Honnêtement ça m’a fait du bien mais ensuite j’ai eu honte. Honte cette rechute.

J’espère qu’il n’y aura pas de traces. Dans ma tête c’était le chaos et en même temps très clair. Trois fois à l’hôpital, les pensées toujours là, il fallait faire quelque chose.

Non ce n’était absolument pas la bonne solution. Avec psychologue on a mis en place quelque chose, dès que j’ai ces envies, je dessine. Mais ça me saoûle tellement de les avoir. Je voudrais qu’on me reprenne dans ces bras et qu’on me dise que ça va passer.

Parce que je suis seule dans mon appartement et j’ai envie d’alcool. L’idée n’est pas aussi fort que pour les scarifications… mais j’ai ouvert une porte sur la scarification, l’alcool et les médicaments. Je m’en veux terriblement. J’ai dû être forte comme ses trois dernières années.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions sur “Le dessin.

  1. Perso, la scarification a failli devenir une drogue pour moi, au sens où j’étais prête à me scarifier sans “raison”, juste par habitude. Mais comme j’avais 17 ans, et pas encore autant de problèmes, j’ai réussi à lever le pied de moi-même, par rapport à ça (j’ai levé le pied, j’ai pas arrêté).

    Ta psy te conseille de faire du dessin sur papier ou sur la peau ? J’ai déjà tenté de me dessiner sur le bras, au feutre rouge, plutôt que de me scarifier, la fois là ça avait pas trop mal marché. Sinon, essaye de passer un peigne sur ton bras, ou passe-le sous de l’eau froide, voire si tu as des glaçons, passe un glaçon dessus. Ou écoute de la musique quand tu as envie de te scarifier. Puis essaie de trouver une place pas facile d’accès pour ta lame de rasoir (genre dans une petite boîte au-dessus de ton armoire, ou sous un meuble, ou dans un livre en essayant de ne pas regarder le titre). Essaie aussi la respiration quand tu as envie de te scarifier/prendre de l’alcool et des médocs ; tu inspires le plus possible par le nez et tu expires par la bouche, tu répètes l’opération 2-3 fois et tu attends 5-10min.

    Après, j’ai jamais compris ce reproche qu’on nous fait de nous scarifier. Les gens croient qu’on fait ça par plaisir et que nous faire des reproches ça va nous aider ? J’ai des cicatrices sur les bras, mais ça fait partie de mon histoire personnelle, et si elle est moche c’est pas vraiment de ma faute.

Laisser un commentaire