Les buts.

Je suis une éternelle insatisfaite ou j’ai besoin d’être portée pour des projets. D’être boostée. Pour l’instant c’est mon avenir qui me porte, je me plais à m’imaginer en Alsace, déambulant dans la ville donnée. Mais je pense que la maturité fait son chemin.

Il y a deux ans, je quittais impulsivement une formation en réceptionniste qui de toute façon, m’ennuyait et cette fois-ci je n’ai pas quitté ma formation en développeuse web. Le vide me fait peur. Cette sensation de n’avoir rien à combler, de n’avoir pas de buts.

Je vis pour avoir des buts. J’ai le but maintenant d’entrer en licence professionnelle. Je sais qu’il faudra que je me booste. Je dois vous avouer maintenant que je me laisse vivre. Je ne bosse pas à côté quand ce n’est pas nécessaire. Je sais déjà que le développement web n’est pas un secteur que je veux poursuivre donc je n’ai pas de carotte pour me faire bosser à fond.

J’ai l’intime conviction que je ne rencontrerai pas ma promise tant que je ne me serai pas réalisée moi-même. Sans me vanter, je crois que je suis à un niveau bien supérieur de conscience et ma vie sur terre passe par ma propre réalisation.

Bien sûr, on m’a aidé à chaque fois. L’Univers place des adjuvants à mes côtés. Et comme on me dit à de mes formateurs on apprend beaucoup pour l’échec et je pense que je devais échouer (au sens figuré) dans cette formation pour me faire prendre conscience de ce que je suis capable de faire ou pas, de ce que je veux ou pas.

On n’a que ses propres limites et je vais tâcher de surpasser les miennes! Je vais tâcher de m’autoriser enfin à réussir! Merci à vous, pour votre soutien sans failles et vos conseils !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Laisser un commentaire