De la difficulté de rencontrer l’amour quand on est une nana qui aime les filles.

Je ne crois pas en l’adage qui prétend que l’amour vient tout seul. Je suis inscrite sur deux applications, je suis sur une page facebook et sur deux groupes de lesbiennes. Et mon dieu ce que c’est dur de trouver quelqu’un ! Entre les filles qui sortent à peine trois mots quand tu leur parles alors qu’elles ont commenté ta publication, entre les filles qui ne répondent plus tout d’un coup, entre les filles en chien qui sont en réalité bi et qui recherchent une aventure avec leur copain, il y a de quoi faire ! Avant il y avait un groupe facebook regroupant toutes les filles de ma région et il y avait plus de 1000 membres! Bon on voyait toujours les mêmes publications mais on pouvait connaître d’autres filles. Ca devient de plus en plus difficile de trouver quelqu’un à l’air des réseaux sociaux ou tout le monde zappe tout le monde ! Parfois ça matche avec des filles et tout s’évapore… C’est vraiment dommage! Et je ne sors pas dans la rue car je ne reconnais les lesbiennes féminines et honnêtement je ne me vois pas en aborder!

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

Laisser un commentaire

  1. lilyeinalem · 13 jours de ça

    Ton article pourrait s’adapter aux hétéros aussi. Mais pour moi, c’est pas la technologie qui fausse les relations humaines, mais notre société. Société de consommation d’un côté, société qui ne laisse pas la place aux personnes seules de l’autre (“olala, c’est triste d’aller au resto seule, d’aller au ciné seule, et puis à ton âge tu devrais être en couple”, etc), et enfin société en perte de valeurs. Et quand je me fais aborder dans la rue c’est soit par des crevards, soit par des mecs qui viennent pour autre chose alors que là oui ça me dérangerait pas d’aller boire un café, et ça c’est quand ils sont tout simplement pas déjà en couple. Après, je comprends qu’en tant qu’homo c’est plus compliqué de trouver quelqu’un qui puisse matcher.

    Comme le dit Ornella, oui pour toi le sexe de la personne compte, mais une fille hétéro peut très bien se découvrir des attirances pour une femme. J’avais une copine comme ça : elle était hétéro jusqu’à ce qu’elle craque pour une fille qui l’avait abordée. Depuis elle a de nouveau viré de bord, sans pour autant se considérer comme bi (ou alors elle le dit pas ouvertement). Pareil pour moi, je suis hétéro mais je ferme pas la porte à une relation homo ; à la fac j’aurai même accepté de sortir avec une copine si elle m’avait montré des signes d’intérêt en ce sens ^^ j’ai même failli l’embrasser une fois.

    Par contre, c’est vrai que si une fille m’abordait dans la rue je ne saurai pas comment réagir, surtout si elle sort de nulle part. A l’époque où je prenais le train pour aller à la fac il arrivait que je vois des femmes souriantes, et je suis pas sure que c’était un sourire qui m’était particulièrement destiné, mais dans ce contexte ça m’aurait pas dérangé qu’une d’elle vienne engager la conversation (peut-être aussi parce que ça m’arrive qu’on vienne me parler juste comme ça, ou pour me raconter leur vie). Et s’il y a affinités, peut-être proposer de garder le contact, par mail par exemple (le téléphone ça fait tout de suite “hello je suis intéressée par autre chose que de l’amitié”).

    • Léonie SaintJean · 12 jours de ça

      C’est une réflexion très intéressante mais encore une fois je ne crois pas qu’on puisse être attirée par seulement une personnalité. Je trouve ça difficile de raconter sa vie à quelqu’un qu’on ne connaît pas…

  2. ornellastro · 13 jours de ça

    Ma meilleure amie est lesbienne. Et je reviens aujourd’hui de quelques jours passés en Islande avec elle. Elle est casanière et n’ose pas approcher les gens elle aussi. Mais je n’arrête pas de lui dire qu’elle gagnerait à essayer d’aborder des femmes. Même sans savoir si elles sont lesbiennes elles-aussi ou pas. Parfois, le charme suffit. L’orientation sexuelle de base est contournée par la rencontre avec l’amour qui n’a rien à voir avec le sexe mais plutôt avec une personnalité. Les gens suffisament ouverts le savent bien.

    • Léonie SaintJean · 13 jours de ça

      Je ne suis pas d’accord. Le sexe ça compte ^^. Et c’est difficile d’aborder des femmes.