L’amitié et les réseaux sociaux.


Je donne mon avis/Actu' / jeudi, septembre 13th, 2018

J’aimerai organiser chez moi une fête et j’y pense depuis quelques temps déjà mais une part de moi a peur qu’il n’y ait personne. A 18 ans, je voulais fêter mon anniversaire en boîte et sur la dizaine de personnes que j’avais invité seul deux personnes ont répondu présentes. Je crois bien que ça m’a traumatisé.

Si je devais résumer mon rapport au virtuel et au réel, je dirai que je passe plus de temps sur facebook et instagram a liké ou mettre des textes qu’à sortir avec des amies. Je dirai que j’ai 2 amies et plusieurs connaissances. Des connaissances à qui je parle seulement sur facebook.

J’avais des amies d’enfance mais la vie nous a séparé et surtout avec les histoires qu’il y a eu… Je crois que les réseaux sociaux comblent un vide dans notre existence mais à choisir j’aurai préféré avoir des amies d’enfance, des amis avec qui organiser des soirées.

Je ne perds pas espoir car je vais bientôt entrer en formation et je suis sûre que je rencontrerai des gens avec qui bien m’entendre. Et j’aurais aussi après un travail et ça engendre beaucoup de relations sociales. Après je trouve qu’il est compliqué de se faire des amies quand on est plus grand. Les gens ont déjà leur cercle ou leur vie de famille.

Voir ses amies qui commencent à avoir une relation sérieuse et qui passent plus de temps avec leur jules qu’avec leurs amies. Les gens évoluent et il est parfois compliqué de faire face à tout ça car la solitude est encore plus exacerbé donc on se rapproche des réseaux sociaux, c’est un cercle vicieux !

Je dois dire que je ne sais pas comment réinvestir dans l’être humain à part demander aux gens de sortir avec soi, organiser des choses, aller dans un club de sport et faire de nouvelles rencontres ce qui n’est pas toujours simple, nous en conviendrons. Cela demande d’aller vers l’autre et l’inconnu fait toujours peur. Qu’en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 réponses à « L’amitié et les réseaux sociaux. »

  1. J’ai des amis mais tu vois pour autant depuis que j’ai emménagé dans le sud, je peine à m’en refaire. C’est je pense une difficulté que l’on rencontre tous à un moment de notre vie mais ça se débloque, ne t’inquiète pas !

  2. Mon père m’a donné un conseil que je n’oublierai jamais quand nous avons déménagé et que je suis arrivée en sixième dans un collège avec uniquement des gens que je ne connaissais pas. Il m’a dit : Le meilleur moyen de rencontrer les gens, c’est de leur faire parler d’eux. Pour engager la conversation et la rendre fluide, c’est à toi de t’intéresser à eux. Et s’ils sont bien élevés, ils finiront par te poser des questions à leur tour.

  3. je suis d’accord, c’est pas simple. D’ailleurs je crois que je n’ai aucun ami que je vois dans la vie. Je vois ceux de mon chéri, que j’aime beaucoup. Mais je crois que je m’en fiche. J’ai appris à aimer ma solitude, comme je n’aurais jamais cru l’aimer et pour le coup, les réseaux sociaux me permettent de discuter de sujets profond avec pas mal de personnes et je ne me sens pas malheureuse d’être seule, bien au contraire. 🙂

  4. J’ai fait des super rencontres lorsque j’ai démarré ma formation Gestalt En fait ça c’est fait super simplement car on partageait un intérêt commun Ce facilite les rapports Les travaux de groupe aident aussi Et si tu es ouverte aux rencontres, ça se fera, je n’ai aucun doute 😉

  5. Perso, j’ai le contact assez facile. Je me suis rendue compte que plus je vieillis et plus je sympathise avec des inconnus alors que plus jeune, je me sentais plus “timide”… J’ai fait aussi de très belles rencontres virtuelles 🙂
    Bisous

Laisser un commentaire