Ce que je pense de l’hôpital psychiatrique.


Ma liiiiife / vendredi, septembre 7th, 2018

J’ai passé deux séjours en hôpital. L’un en 2016 de fin mars à début mai et l’autre fin janvier 2018 à début mars. Je vais vous raconter mon deuxième séjour. Je dois dire qu’il y avait du personnel bienveillant mais j’ai plus remarqué du personnel qui était agacé par ma présence (changez de travail!) quand je demandais quelque chose ou quand je faisais une remarque.

Il m’est arrivé de ne pas manger le soir car il n’y avait pas de menus sans fromages pour moi mais heureusement j’avais mes m&m’s dans ma chambre! Concernant la nourriture, on pouvait apporter dans la cuisine mais il y avait des vols !

Quand je l’ai signalé, on m’a tout bonnement dit que ça n’était pas leur problème. Heureusement il y avait une aide-soignante qui s’en souciait ! Et j’ai plus croisé des je-m’en-foutiste que des gens qui s’en souciaient réellement. Je dois dire que l’atmosphère s’est dégradé en deux ans.

J’espère ne plus y retourner. Même si je me sais fragile, j’espère que ses mois de chômage m’ont permis de retrouver un peu de force. Je pense également qu’il ne faut pas rester très longtemps dans un hôpital car on s’habitue vite à cette vie et ce n’est pas bon car on est tous pris en charge et ce n’est pas la vraie vie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réponses à « Ce que je pense de l’hôpital psychiatrique. »

  1. J’ai du mal avec l’HP.. J’ai l’impression que la principal nourriture là-bas reste les médicaments… Et je ne crois pas que ça soigne beaucoup de gens en fait… Je ne fais pas de généralités, mais pour la dépression, je crois qu’il faudrait essayer autre chose…

  2. Malheureusement les soignants ont vu leurs conditions de travail radicalement se dégrader. Il devient de plus en plus dur pour eux de faire les choses correctement J’avoue que ça me fait très peur Cette déshumanisation de l’aide… Il faut avoir une vraie vocation aujourd’hui pour avoir envie d’aider car les conditions et la contrepartie ne sont absolument pas à la hauteur. Et bien sur les patients subissent à leur tour. J’ai envie de croire que tu n’y retourneras pas. Tu es sur la bonne voie 🙂

Laisser un commentaire