L’inconscient.


Ma liiiiife / jeudi, août 2nd, 2018

Je suis en couple. C’est tout beau, c’est tout frais. Sauf que… retour en arrière. Je discute avec deux filles. L’une me plaît grave, je sens qu’on ferait un beau en-semble, on délire bien, on s’amuse. Il y a l’autre fille, très intéressée par moi, on discute bien qui me plaît aussi mais il manque ce petit truc en plus que j’ai décerné chez l’autre fille.

La deuxième fille est venue me voir et on s’est prise la main, on s’est embrassée. Je suis avec elle. Sauf que… sauf que… je sens dans mes tripes que ça ne va pas le faire. Mon intuition m’a signalé que ça n’était pas la bonne. Sauf que… sauf que j’ai ce foutu inconscient qui me pousse vers elle.

Je ne sais pas comment l’expliquer mais c’est comme si mon inconscient me poussait vers la mauvaise personne exprès et c’est très difficile d’aller contre cet inconscient. C’est assez horrible non ? C’est comme ma formation, mon âme m’a fait savoir que je ferais mieux de prendre la formation référent numérique.

Je suis assez perdue car d’un côté, je me dis que j’ai quand même trouvé une bonne formation, qui a de l’avenir et je me demande si ce n’est pas au final mon inconscient justement qui essaye de me saboter car mon projet est viable et j’ai de bonnes chances de réussite (sans me vanter, le code c’est simple).

Quand à mon couple, je ne sais pas quoi en penser… peut-être que là encore c’est mon destin. Je suis lâche en vérité mais c’est comme si une force invisible me poussait dans ces deux chemins-là. C’est comme si j’étais reliée par deux fils invisibles. Je ne sais pas comment me détacher de mon inconscient. Et le pire dans tout ça, c’est que j’en ai conscience !

PS : J’ai envoyé un sms à ma copine, elle a prouvé qu’elle tenait à moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réponses à « L’inconscient. »

  1. Coucou !

    Tu sais, je pense que parfois, on réfléchit trop, on intellectualise trop. Je sais que c’est simple à dire et j’ai moi-même du mal à appliquer ça, mais profite du moment présent, simplement. Parfois, agir dans la spontanéité, ça fait du bien à tout le monde. Si sur le moment tu as envie de quelque chose, fais-le. Peut-être que le plus important n’est pas la durabilité mais le bonheur sur l’instant ?

    Je te fais des bisous 🙂
    Léa

Laisser un commentaire