Ma liiiiife

Le bilan…

Hier j’ai eu mon bilan psychologique pour voir quelle pathologie j’avais et la psy m’a spécifié qu’elle n’avait pas cherché à établir un diagnostique mais qu’elle ne voyait rien d’inquiétant qui pouvait indiquer une distorsion avec la réalité.

Elle a établi que j’avais des fragilités notamment vis-à-vis de la solitude, je n’aimais pas être seule. Elle a établi également que j’avais dû mal avec les autres et qu’intéragir était difficile. Que j’avais un monde intérieur très riche mais que je voyais négativement les figures masculines et que c’était flou avec les figures féminines. Qu’il y avait des conflits avec mes parents.

Je ne suis pas d’accord avec tout mais forcé de constater que la psychologue m’a bien décrypter. Je suis contente de savoir que je n’ai pas de pathologies graves, juste des fragilités. J’espère pouvoir réduire les médicaments prochainement encore plus!

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions au sujet de “Le bilan…”

  1. L’essentiel est de pouvoir faire la part des choses entre ce qu’elle te dit et ce que tu sais intérieurement. Les psys n’ont pas la science infuse mais ils peuvent nous guider dans notre découverte de nous-mêmes.
    Des fragilités on peut travailler dessus ma belle.

  2. Après l’interprétation d’un psy est colorée par son propre vécu. L’objectivité est impossible. C’est ça qui est terrible je trouve. Puisqu’au final, ils nous mettent dans une case qu’on accepte, justement à cause de leur aura de médecin.

Laisser un commentaire