Est-ce utile de se coller des étiquettes ?

Pour beaucoup, se coller des étiquettes est une manière de se limiter. Pour ma part, avoir une étiquette sert à me définir. Sauf qu’en développement personnel, on apprend que la pensée est créatrice et nous définit. Si nous pensons quelque chose, ça devient réalité.

Alors devenons-nous sortir de ses étiquettes ? Par exemple, je pense avoir des soucis psychiatriques et ses soucis vont-ils s’apaiser voir s’effacer si je ne me définis plus comme telle ? Sont-ils un frein à ce que je souhaiterai être ? Une amie à ma mère me dit souvent que j’ai de la chance car beaucoup de pétages de plombs surviennent après 40 ans et que ça me laisse tout le loisir de redéfinir ma vie.

Mais la redéfinir comment au juste ? Je ne suis qu’une humaine qui souhaiterait avoir une plus grande vie sociale, un métier, une chérie. Je ne sais pas encore quel est mon chemin de vie. Il se construit à chaque instant mais à moi de définir ce chemin-là.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

Laisser un commentaire

  1. sijosais · avril 29

    Merci Léonie pour ce chouette article J’aime à croire que comme tout, les étiquettes que l’on se met ou qui nous sont données ne sont valables qu’a l’instant présent Nul doute qu’elles évoluent et changent avec le temps 😉

    • Léonie SaintJean · avril 29

      C’est tellement vrai! Merci pour ton chouette commentaire!

  2. theatypicalsblog · avril 29

    Je pense qu’il est important de savoir qui l’on est (genre, moi je suis hp) mais de ne pas se résumer à ça, une fois qu’on le sait 🙂

    • Léonie SaintJean · avril 29

      Je suis totalement d’accord ! 🙂