Peut-on vraiment être en paix un jour ?

Peut-on vraiment être en paix un jour ?

peace

J’ai eu une conversation de plus intéressante avec ma tante. Et je suis quelqu’un qui aime sa tranquillité et si vous me suivez depuis quelques temps vous savez que j’ai fait beaucoup de tri au niveau de mes relations cette année. Vous savez également que je suis très exigeante dans mes relations.

Et forcer de constater que les événements sont partout. Les emmerdes, appelons-les comme ceci, directement. Je vous assure que je ne comprends pas les gens qui s’emmerdent dans leur vie car il suffit que vous côtoyez une personne pour qu’un jour votre paix intérieure soit ébranlée.

Je m’exprime sans doute mal mais je veux dire que si vous êtes un temps soit peu une éponge comme moi et bien, soit une situation vous posera question, soit vous ressentirez l’énergie de l’autre. Mais ça ne sera pas la paix. Donc je ne sais pas si l’on peut vraiment être en paix. Parce que je veux dire, il faudra être un stoïcien de naissance pour rester en paix avec les événements de la vie. Qu’en pensez-vous ?

7 réflexions sur “Peut-on vraiment être en paix un jour ?

  1. J’ai appris à être en paix intérieurement. Ce fut un long chemin difficile surtout avec mon père trop présent qui me pompe l’air. Il est vraiment gentil avec moi et ne veut que mon bien mais est étouffant. Et il n’arrive que trop bien à mettre a mal ma paix intérieure. Mais je survis et je reste zen 🙂

  2. J’ai 48 ans et j’ai trouvé la paix grâce à ma transformation intérieure. Mais ce n’est pas un chemin que l’on prend avec un TGV, il ressemble plutôt aux traverses chaotiques mais tellement plus belles ! Il faut être patient(e) et avoir foi en cet équilibre à trouver qui doit être une priorité car sans cela, on ne peut être bon ni pour soi ni pour les autres 🙂 Tu vas y arriver 🙂

  3. Je suis une vraie éponge, et je suis à présent en paix, pourtant je n’ai rien de stoïque !
    Le tout est d’arriver (ça m’a pris du temps) à ne pas s’approprier les émotions des autres. L’émotion de l’autre n’est pas la tienne, même si tu la ressens. Le recentrage est ton ami pour cela.
    Bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *