Ma liiiiife

11 choses sur moi.

J’avais envie de faire un article un peu léger et instructif!

  1. Je ne suis pas du tout une fée du logis et je déteste les tâches ménagères : repassage, ménage au secooours! 
  2. On ne m’a jamais dragué lourdement. Ça a toujours été avec respect.
  3. Je déteste le fromage et le seul que je mange ressemble à de la crème.
  4. Je n’ai jamais redoublé mes classes.
  5. Je ne suis pas du tout quelqu’un de manuel, à mon grand regret!
  6. Ça fait 10 ans que j’écris et que je suis sur les blogs!
  7. Mon rapport à la nourriture a toujours été fait de grignotages, heureusement je me calme!
  8. J’ai 3 sœurs et 2 frères dont je suis l’aînée.
  9. Mes premières vraies vacances étaient l’année dernière à Marseille et j’ai adoré.
  10. Je ne suis pas trop fan de foot mais j’adore regarder les matchs de la coupe du monde!
  11. J’ai eu mon bac il y a 7 ans déjà !

Et qu’est-ce que vous pouvez me dire sur vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

L’endurance et moi (pas celle que tu crois).

Mon psychiatre a réduit mon traitement, enfin plutôt il m’a dit : “vous pouvez commencer à réduire” donc j’ai (presque) tout réduit de moitié. Je ne fais jamais rien dans la dentelle mais je me sens bien. J’ai de plus en plus l’impression que tout est une question de mental, de volonté.

A chaque fois que j’ai une idée pas cool, je me dis : “non, il faut que tu tiennes”. Avant, j’étais très endurante plutôt j’ai un instinct de survie très développé. J’ai tenu 18 ans auprès de ma famille pour avoir mon baccalauréat. Paradoxalement (ou pas) ses années de maltraitance me valent mes problèmes psychiatriques.

Je crois que c’est un de mes traits de caractère d’abandonner, enfin, pas tant que ça, c’est juste que j’aimerai des résultats probants vite et c’est ce qui me pousse à changer de projets souvent par exemple. Il faut être endurante et ce n’est pas une de mes qualités premières.

J’aimerai avoir tout vite. J’espère simplement que mon chômage sera de courte durée. Ça m’angoisse vraiment de ne pas trouver de travail, d’être inactive. Je l’ai déjà dit et répété mais je serai mieux dans ma tête une fois que j’aurais trouvé un travail, une formation.

J’ai l’impression que les conseillers ne comprennent pas l’urgence de la situation. J’ai un an de chômage ce qui est à la fois long et très court. Il me faut un métier dans les pattes et vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

La semaine de l’orientation.

J’ai fini ma semaine d’orientation et je dois dire que ça ne m’a pas servi plus que ça, ça a juste confirmé que je suis bien dans le bon secteur pour l’informatique. J’ai croisé des jeunes de tout âge, je devrais même dire des “très jeunes”!

Le but maintenant est d’interroger un professionnel. L’idée n’est pas mauvaise mais je sais déjà ce vers quoi je veux me tourner : l’animation multimédia. Permettre à des gens d’utiliser des ordinateurs ou des tablettes. Pour ceux qui n’auraient pas hellocoton, j’ai été acceptée dans une formation qui pourrait me permettre d’avoir cette qualification-là.

Il ne manque plus que les financements privés et je pourrais entrer en formation alors prier pour moi ! J’hésite encore à déménager à Besançon ou Strasbourg, j’ai peur de me planter. J’ai peur de mal faire, de mal m’orienter, d’être mal orientée.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

Ma plus grande peur.

J’ai commencé à réangoisser et avoir des envies suicidaires. Quand j’ai compris quelle était la source, ça s’est stoppé. Régulièrement, je m’imagine le pire. J’ai décidé de vous l’écrire en espérant que ça s’apaise de mon côté. J’ai peur d’échouer.

Ne pas trouver de formation, d’arriver à la fin de mon chômage et de devoir retourner chez maman ou pire chez papa. J’ai peur de finir ma vie précaire. A la rue. J’en suis loin mais régulièrement ça me file des angoisses qui se transforment en envies suicidaires.

L’avenir est plein de promesses mais en même temps je suis morte de trouille. Je ne sais pas de quoi demain sera fait et ça me fait peur. Je regrette tellement de ne pas avoir su saisir ma chance après le baccalauréat mais en on refait la vie avec des “si…”. J’espère que la vie sera de mon côté et que je vais pouvoir me orienter… Et vous quelle est votre plus grande peur?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

Formation & co.

Aujourd’hui, j’ai eu un atelier orientation et franchement ça ne m’a pas donné des pistes plus concrètes que ce que je savais déjà. Mais comme dit un animateur de l’atelier, ça a confirmé mon projet. Malheureusement, ma conseillère Pôle Emploi m’a refusé le financement d’une formation.

Heureusement l’organisme m’a téléphoné en me disant qu’il y aurait d’autres moyens de financement! Je croise les doigts de pieds car cette formation me plait vraiment! L’atelier orientation m’a donné envie de faire un métier celui d’animatrice numérique !

Quand j’étais éducatrice, je faisais un atelier qui consistait à raconter sa vie à l’IME sur ordinateur. Et j’adorait transmettre mon savoir ! C’est vraiment quelque chose que j’apprécie avec le fait de voir ce que l’apprenant progresse justement!

Je suis très motivée à faire ce métier après je n’oublie pas qu’il y a d’autres métiers liés à l’informatique tel que développeuse web. Je ne me ferme aucune porte mais mon projet s’affine et c’est formidable.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

Il y a un an…

Il y a un an, j’étais à la gaypride de Strasbourg où je me suis éclatée. Je portais mon tee-shirt crée par mes soins. Je discutais avec celle qui allait devenir ma copine et j’avais un travail. Il y a un an, j’étais bien même si l’ambiance chez moi n’était pas bonne.

Il y a un an, j’étais certaine de devenir monitrice-éducatrice. Il y a un an, je m’étais disputée avec mon ex-meilleure et deux autres potes mais je ne me sentais pas seule pour autant. La vérité c’est qu’on s’en fiche de ce qu’il s’est passé il  y a un an.

L’important est le présent. L’important c’est ce qu’il se joue maintenant. L’humain est en perpétuelle évolution et je sens que les choses bougent. Je n’étais pas la même qu’hier et je ne serai pas la même que demain. Et toi non plus. Alors concentrons-nous sur le présent et les actes à venir.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

Handicapée ?

J’ai vu ma psychologue aujourd’hui et elle m’a dit à quel point j’étais courageuse, bien plus courageuse que les gens “normaux”. Elle n’a pas parlé comme ça mais c’est ce que ça voulait dire. Et ça m’a fait vachement de bien. Elle a parlé aussi du handicap.

Je suis handicapée. Je l’aime bien, elle n’a pas peur de mots. Je ne me vois pas handicapée mais tout le monde me dit que j’ai changé. Je parle moins vite, je bouge moins vite. Je suis sous tercian et mon tour de taille témoigne du fait que ça m’a changé.

Tout est plus doux avec le tercian, mes émotions sont amoindries. Une amie m’a dit que je n’étais pas la même, que ça se voyait que j’étais sédatée tout comme un moniteur d’auto-école. On me trouve un peu molle aussi. La vie m’a donné ce défi d’être handicapée psychique tout en étant au travail.

Ma psychologue a dit que ça prendrait peut-être plus de temps que les autres mais j’allais y arriver. Et c’est vrai, je vais réussir. Je tiens à garder mon état d’esprit de battante, de guerrière. La vie n’attend que moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

La détermination.

J’allais vous écrire un article plein de désespoir sur ma reprise du permis et sur mon incapacité à le décrocher. J’allais aussi vous écrire la réapparition du désespoir et quelques fines pensées suicidaires. Sauf que j’ai réussi à stopper mes pensées.

Mon père m’a toujours dit qu’il fallait que je réagisse, qu’il n’y avait pas le choix. J’ai décidé d’agir en refusant ces pensées et en étant déterminée à m’en sortir. Je refuse de tomber dans la facilité, je refuse de m’anéantir encore. J’ai tenu ma rechute et je n’ai rien fait.

Je ne me suis pas scarifiée, je n’ai pas pris de médicament depuis deux ans et je vais tenir. Je n’ai pas une vie comme les autres, je n’ai pas de travail, pas de permis, pas de petite amie mais la roue tourne et je suis persuadée que le mieux va arriver.

Je crois profondément en la loi de l’attraction et les choses bougent de mon côté. J’ai eu deux entretiens cette semaine. Malheureusement une mauvaise nouvelle, la poste a refusé que je passe les tests car je n’ai pas le permis. Ce n’est pas grave, je crois profondément au destin et je pense que je n’étais pas faite pour ça. Le meilleur est à venir, j’y crois !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

Je fuis.

Je ne suis pas quelqu’un qui tient la distance, je lâche facilement les choses. Quand on me harcelait au lycée, j’ai voulu partir. Mon cursus universitaire ressemble à des fuites en avant (coucou Melgane). J’ai quitté Strasbourg pour Mulhouse pour Besançon.

La vérité c’est que j’étais paumée. J’ai lâché mon travail car j’étais souffrante psychologiquement. Comment à ma place aurait continué ? J’ai l’impression que ça fait partie d’une autre vie. J’ai mûri. Maintenant je souhaite me réorienter en informatique.

Ma conseillère de la garantie jeunes est d’accord, ne reste plus qu’à convaincre ma conseillère Pôle Emploi. Lundi prochain et ce, pendant une semaine, j’ai un atelier d’orientation. Je me méfie également de moi, vais-je rechanger d’avis ?

J’y vais la fleur au fusil, en espérant avoir des réponses concrètes, des pistes ou la certitude de mon projet professionnel. Mon projet est changeant mais ma détermination à m’en sortir reste la même. Il faut que ma vie change.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ma liiiiife

Et si je déménageais vraiment?

J’y pense encore et est-ce que ça peut être un objectif ? De partir. Je songe à déménager à Besançon ou à Strasbourg. Pour avoir plus de chance de trouver un travail mais j’ai peur également que les conseillers Pôle Emploi me refuse une formation.

J’ai vraiment envie de prendre un nouveau départ. Demain, j’ai un rendez-vous individuel avec ma conseillère de la garantie jeunes et je vais lui parler de mon désir de déménager. Je vais aussi lui parler de mon désir d’avoir une formation.

Il faut faire des stages et plus j’avance plus je me dis qu’il sera compliqué d’en trouver, elle-même l’a dit. Je ne sais vraiment pas comment m’en sortir. J’ai peur de me planter des deux côtés. Tout conseil est le bienvenue.

Rendez-vous sur Hellocoton !